Hors de ma zone de confort

Servir 10 mois en tant que informaticien en Asie Centrale

Une "pierre à l'Edifice"

En 2013 j'ai eu la chance de pouvoir partir en Asie Centrale pour y servir pendant 10 mois. L'organisation avec laquelle Interserve m'a mis en contact a de nombreuses facettes ; notamment elle donne des cours d'anglais, gère un café « à l'occidentale » qui est un lieu de rencontre, détente et discussion (en anglais bien sûr) et elle soutient également d'autres structures à vocation sociale en leur donnant du matériel (informatique, médical, vêtements, mobilier, ...). J'ai pu apporter ma pierre à l'édifice au travers de ma profession. Mes principaux projets étaient de créer des outils informatiques qui aideraient les leaders à avoir une meilleure vision de la situation financière, et de pouvoir gérer plus efficacement le personnel.

J'ai été accueilli par une communauté mixte d'occidentaux et de locaux qui m'ont bien entouré durant les premiers mois. Après cela j'ai pu être un peu plus indépendant et même prendre mon propre appartement. Mais le soutien mutuel, en pratique ou en prière, était omniprésent et d'un grand secours.

Parmi les principaux défis rencontrés, je mentionnerais une chute mineure qui m'a quand même diminué pendant trois mois, la barrière de la langue et parfois la nostalgie de mon pays. Mais à chaque fois j'ai pu compter sur les amis rencontrés à l'église, également sur mes collègues, expatriés aussi bien que locaux.

Durant ce temps j'ai pu progresser dans bien des domaines, outre l'aspect professionel j'ai pu découvrir et m'intégrer au mieux dans une nouvelle culture (traditions, mode de vie, sensibilités,..), m'impliquer dans une église locale, partager avec des chrétiens qui vivent une réalité différente de la nôtre, fluidifier mon anglais et commencer à apprendre le russe.

S'investir plus

Dans mon cheminement personnel cette période a été un temps à part. Travailler à l'étranger faisait partie de mes souhaits, rêves, visions et ambitions (oui, tout à la fois), mais ayant eu du mal à trouver un poste auprés d'une organisation j'ai douté. Ce temps de service en Asie Centrale a donc été un test pour moi à tous les niveaux (professionel, émotionel, spirituel, ...). Dans cette situation où je me suis trouvé plus vulnérable qu'à l'habitude, loin de mes points de repères, j'ai pu apprendre à compter un peu plus sur la grâce et la bonté de Dieu. Vivre les moments un peu plus difficiles m'a également permis d'en apprendre plus sur moi même, sur mes limites. Hors de ma zone de confort je n'avais qu'une option : Lui faire confiance, me rapprocher de Lui, être à son écoute, être plus discipliné dans la prière, et dans l'étude de Sa parole. C'est un Dieu qui répond aux prières et j'en ai fait l'expérience surtout dans les moments difficiles. J'ai été tellement encouragé dans ce domaine que cela m'aide à approfondir cette relation et à m'investir plus.

Fort de cette expérience enfin, j'ai pu faire un pas supplémentaire en m'engageant auprès d'une autre organisation chrétienne pour servir au loin, en Haïti cette fois. Cette expérience a été appréciée par mon nouvel employeur, mais c'est surtout un « capital » personnel qui m'a beaucoup aidé à appréhender la préparation de ce nouveau départ et à gérer ma vie dans ce nouvel environnement.

Cédric (avril 2014)

Ce témoignage vous parle ?

Pour soutenir la mission ou vous engager...

D'autres projets similaires

En fauteuil roulant en Ethiopie

En fauteuil roulant en Ethiopie

Wycliffe Suisse

Une équipe de suisses pour apporter de la formation aux jeunes dans le pays

En savoir plus
Une vie de héros ou une vie de sacrifice ?

Une vie de héros ou une vie de sacrifice ?

AMi-p

Ma vie de missionnaire n’est pas une vie de héros, mais une vie de croissance.

En savoir plus
Des gaufres et un congélateur

Des gaufres et un congélateur

OM France

La suite de la visite du Logos Hope à Manille

En savoir plus